ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

Lettre n°2 : novembre - décembre 2009 - janvier 2010

PERMANENCE

Comme promis, j'assurerai une permanence à l'Ambassade de France à Port-Louis le 2ème mardi de chaque mois de 10h à 12 h 30. (Ultérieurement décalé au mercredi).

Il est préférable de prendre rendez-vous au 728 82 34 ou par courriel.

 

PRISE EN CHARGE DE LA SCOLARITÉ

Cette question est d'actualité pour certains d'entre vous et le sera pour d'autres en janvier.

La gratuité de la scolarité n'est pas attribuée automatiquement. IL FAUT en faire la demande.

En effet, dans certains cas, les sociétés paient la scolarité des enfants de leurs employés, donc les parents n'en font pas la demande.

Dans le cas des boursiers, il peut être plus avantageux de bénéficier d'une bourse qui couvre également le transport et la demi-pension.

C'est pourquoi, en janvier, les établissements scolaires envoient aux parents deux formulaires :

Bien que, dans le premier cas, cette prise en charge ne prenne pas en compte les resources du ménage, vous devez quand même les indiquer sur le dossier qui vous sera fourni.

Ces documents doivent parvenir au lycée début février. Après il sera TROP TARD. L'an dernier, le Ministre a consenti à des dérogations pour des dossiers parvenus hors délais. Cette année, le Sénateur André FERRAND lui a adressé un courier pour demander que POUR LA DERNIÈRE FOIS les dossiers arrivés hors délais soient reconsidérés. Nous attendons sa réponse.

 

AFFAIRES CULTURELLES

Considérant que l'action culturelle extérieure de la France, incluant l'audiovisuel, fait partie intégrante de la politique d'influence de la France, il semble que nos modes d'action doivent évoluer pour être en phase avec les nouvelles exigencies induites par la Mondialisation.

Notre groupe de travail à l'AFE a constaté que les moyens budgétaires alloués à l'action culturelle extérieure n'étaient plus suffisants.

Une politique culturelle innovante passe nécessairement par une meilleure gestion des ressources humaines. C'est pourquoi nous avons demandé que soient mises en place des structures de recrutement et de formation menant à la professionnalisation de métiers de l'action culturelle incluant les personnels recrutés localement. En effet la stratégie culturelle à l'étranger s'ouvre également à des coopérations dans ses programmations culturelles locales.

J'ai, personnellement, déploré les choix de certains technocrates parisiens qui se font plaisir en faisant circuler des spectacles qui ne correspondent bien souvent pas aux attentes des spectateurs de nos divers Centres Culturels.

 

LA CFE ET LES MUTUELLES

Pour les étudiants expatriés, la CFE s'est associée à la LMDE (la mutuelle des Étudiants pour leur propose une couverture sociale complète à la française. Le contrat “EtudExpat” est destiné aux étudiants expatriés, c'est à dire aux jeunes poursuivant leurs études à l'étranger hors des programmes d'échanges universitaires (par exemple Erasmus) et donc directement inscrits dans leur établissement d'accueil à l'étranger. En 2007, il y avait 54 000 étudiants “expatriés” français à l'étranger.

La souscription d'”EtudExpat” se fait par ds formalités simplifiées.

Le ”Pack Spécial PVT”:

Le programme Vacances-Tracail est un protocole de mobilité signé entre deux pays qui permet à des jeunes âgés entre 18 et 30 ans de séjourner à titre individuel dans l'autre pays signataire afin d'y passer des vacances tout en exerçant une activité professionnelle pour compléter leurs moyens financiers. Toutefois, l'assurance est une condition essentielle d'un Visa Vacances-Travail.

La CFE et APRIL Mobilité ont donc créé le “Pack Spécial PVT” . Il s'adresse à ceux qui souhaitent partir au Canada, en Australie, en Nouvelle Zélande, en Corée du Sud et à Singapour.

Tous renseignements vous seront fournis par la CFE ( www.cfe.fr )

 

AFFAIRES SOCIALES

La CMU – Couverture Médicale Universelle- peut être demandée en France à défaut d'autre protection sociale.

Conditions: Avoir une résidence stable et régulière.

Sous conditions de resources.

Au départ, elle était accordée le 1er jour du 4ème mois de résidence en France. Une dérogation du 14 mars 2007 a été mise en place donnant droit aux Français de l'Étranger de pouvoir bénéficier de la CMU le premier jour de retour sur le territoire français.

Imprimé de demande de prise en charge à retirer à la CPAM du lieu de résidence ou sur le site : www.ameli.fr

J'espère avoir contribué à votre information.

Michèle GIRAUD - MALIVEL michele@malivel.com

suivante