ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

Lettre n°6 : Roches Noires, 26 mai 2010,

Chers amis,

Vous avez tous appris l'horrible attaque dont été victimes trois enfants de la part de chiens d'attaque laissés libres dans la rue.


C'aurait pu être LES VÔTRES!!!


Devant la décision inacceptable de ne pas les euthanasier, je pense que nous devons nous unir.

La loi en France prévoit que ce type de chiens ne peut sortir sans muselière et doit être strictement enfermé. 

Tout chien qui a attaqué un être humain doit être immédiatement piqué.

Nous vous demandons de soutenir notre demande pour qu'il en soit ainsi à Maurice désormais et que ces deux chiens soient mis hors d'état de nuire.


Mettez votre nom sur la demande si dessous et renvoyez la à:

michele@malivel.com

Faites la circuler autour de vous. 

Merci

Michèle GIRAUD-MALIVEL


Je demande que la législation concernant les chiens d'attaque soit modifiée. Qu'il leur soit impossible de sortir sans muselière

dans des lieux publics et que tout chien ayant attaqué sans raison 

un être humain soit immédiatement euthanasié.


Nom:

Ville:


pour info voici les dernières mesures prises en France pour renforcer la loi:

Chiens dangereux : permis de détention obligatoire au 1er janvier

Publié le 4.01.2010

Les propriétaires ou détenteurs de chiens d'attaque (catégorie 1) et de chiens de garde et de défense (catégorie 2) doivent être titulaires d'un permis de détention au 1er janvier 2010.

Ce permis est délivré par les maires, sur présentation d'un certain nombre de pièces, notamment une évaluation comportementale du chien, réalisée par un vétérinaire, et une attestation d'aptitude du maître, obtenue avec un formateur agréé. Celle-ci nécessite une formation portant sur l'éducation et le comportement canins, ainsi que sur la prévention des accidents. Les propriétaires ou détenteurs sont donc invités à consulter, en mairie ou sur le site internet de la préfecture des départements de leur choix, la liste des formateurs habilités. L'atteinte involontaire à l'intégrité des personnes ayant entraîné une incapacité temporaire de travail et l'homicide involontaire provoqués par un chien sont punis de peines allant selon les cas de 2 ans à 10 ans d'emprisonnement et de 30 000 à 150 000 euros d'amende. C'est la loi du 20 juin 2008 qui a renforcé les mesures de prévention et de protection des personnes contre les chiens dangereux.

 

Permanence : Ambassade de France, le deuxième mercredi de chaque mois de 14h à16h. Prendre RV par mail ou au 728 82 34.

 

Michèle GIRAUD - MALIVEL michele@malivel.com

suivante