ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

Lettre n°11 : mars-avril 2011

L'Assemblée Générale de l'AFE s'est tenue à Paris début mars. Nous avons eu l'occasion de recevoir le Ministre de la Coopération M. Henri de RAINCOURT. Il nous a assurés de l'attention que le gouvernement prêtait aux Français de l'Étranger qui sont le fer de lance de son économie.

INSTITUT FRANÇAIS

C'est un établissement public industriel et commercial qui, faisant appel au réseau culturel français à l'étranger, concourt à la politique culturelle extérieure de la France. Grande première, ses missions seront définies suivant des orientations données par le Ministre des Affaires Étrangères et le Ministre chargé de la Culture. Son Conseil d'Administration sera présidé par M. Xavier DARCOS, ancien ministre.

Son Conseil d'Orientation Stratégique sera consulté sur l'élaboration des stratégies de rayonnement de la culture et de la langue française à l'étranger. Présidé par le Ministre des Affaires Étrangères, il aura pour vice-président le Ministre de la Culture. Il comprendra 33 membres. Parmi eux, l'AFE a désigné deux représentants et j'ai eu l'honneur d'être élue à ce poste.

Je vous tiendrai donc au courant des actions entreprises par l'Institut Français.


FrancEducation

C e label a pour objectifs de reconnaître les travaux des établissements étrangers qui proposent à leurs élèves des programmes de français renforcé et d'enseignement d'au moins deux disciplines non linguistiques en français et d'appuyer la promotion de leur activité en contribuant à leur image d'établissements d'excellence.

Les demandes de labellisation seront répertoriées par les postes, les dossiers instruits par l'AEFE en sa qualité d'opérateur de ce label. Il est même envisagé de faire bénéficier ces établissements de la présence de titulaires Français.

Le MAEE souhaite labelliser pour la rentrée scolaire 2011 une centaine d'établissements répondant déjà aux critères indiqués dans le cahier des charges. Cela permettra à des familles françaises, bi nationales ou étrangères, désireuses de maintenir leurs enfants dans le système éducatif national, de bénéficier des valeurs éducatives et pédagogiques françaises.


INSCRIPTION SUR LES LISTES ÉLECTORALES

2012 sera une année électorale importante. Nous aurons à voter pour les présidentielles et pour les députés des Français de l'étranger. Si vous souhaitez voter dans votre pays de résidence, il vous appartient donc de vérifier auprès du Consulat que vous êtes bien inscrits sur les listes électorales. En effet, la clôture des listes électorales est fixée au 31 décembre. Après il sera trop tard.


Voter est un devoir citoyen.

Quelles que soient vos convictions, vous devez les exprimer car c'est un des rares moments où vous pouvez dialoguer avec les autorités en place, exprimer votre satisfaction ou votre mécontentement.

Ne pensez pas que vous avez du temps devant vous, on ne sait jamais ce qui peut se passer.


Allez dès maintenant vous assurer que vous serez entendus !

La Commission des lois et règlements a beaucoup insisté pour que soient revues les modalités du vote électronique qui devrait se faire en une seule session.

Il est à signaler que l'électeur devra voter aux législatives où il aura voté pour les présidentielles.

Si vous choisissez de voter en France pour les présidentielles, vous aurez à voter en France pour les législatives.


PRISE EN CHARGE (PEC)

La commission de l'Enseignement, des affaires culturelles et de l'audiovisuel a longuement interrogé l'AEFE à propos du plafonnement de la PEC. Devant les réductions budgétaires drastiques qui sont imposées à tous les ministères, il a été décidé de plafonner la PEC au niveau 2008 /2009. Cela veut dire que la scolarité ne sera pas prise forcément en charge en entier. Dans certains cas, il vaudrait alors mieux faire une demande de bourse plutôt que de PEC.


SÉISME AU JAPON

I l est bien difficile de faire constamment appel à la générosité des uns et des autres. Toutefois, un ami proche, Thierry CONSIGNY conseiller élu à l'AFE et qui est au Japon depuis 15 ans, nous adresse tous les jours des messages pour nous tenir au courant de ce qui s'y passe. Certes, le Japon est un pays riche qui participe toujours aux levées de fonds internationales lors des catastrophes diverses, mais, comme partout, il y a des « poches de faiblesse ». Thierry vient de nous signaler un organisme animé par un Français qu'il connaît particulièrement et qui vient en aide aux enfants vivant près de la zone irradiée.

C'est l'association KnK Japon ou Enfants sans Frontières ("Kokkyo naki Kodomotachi"), qui agit pour les enfants en détresse et intervient sur les zones sinistrées par le tremblement de terre et le tsunami.

KnK est avant tout une association éducative et d'assistance sociale. En cas de catastrophes majeures, elle participe, toujours sur une longue période, de six mois à plusieurs années, au redémarrage de projets éducatifs formations professionnelles, reconstructions d'écoles, rénovations de centres de jeunes. Elle est toujours associée à un partenaire local, une communauté ou une association.

Au Japon, KnK met en place dans un premier temps (d'ici au 10 avril) un système de distribution d'objets de première nécessité (couvertures, couches, lait en poudre, etc.)

Merci à ceux qui pourront nous envoyer un don, même minime.

Chèques à l'ordre de : M. MALIVEL - Route côtière - Roches Noires - Ile Maurice


Michèle GIRAUD - MALIVEL michele@malivel.com